Assistance à la définition d’un programme

Le site est constitué du vieux port, un nom unique pour des usages multiples, et du quai, « territoire du vide ». La relation d’une ville avec un fleuve ou un port a quelque-chose de consubstantiel, une sorte de lien filial, aussi compliqué et passionnant. Dans toutes les villes portuaires, dont les quais sont aujourd’hui désertés ou presque par les bateaux de commerces, dont les bassins ne reçoivent plus en général que les rangées policées et standardisées des pontons des bateaux de plaisance, leur conférant l’aspect  « chic » et un peu mortifère de la « marina », la même question se pose : comment retrouver ce lien intime, si fort, si identitaire, d’une ville et de sa population, avec ses berges et ses quais, avec ses bassins et, au-delà, avec cet « ailleurs » que représente la mer ? Car c’est bien une question de sens et d’identité que posent ces aménagements d’espace publics, de quais ou de rives, et c’est cela qui nous passionne.

Les enjeux de la mission sont :

  • de développer l’imaginaire du Port, faire renaître le site dans l’imaginaire collectif
  • se réapproprier le vieux port
  • ouvrir le quai à de nouveaux usages et à la libre appropriation
  • aménager le quai / requalifier le port
  • se promener sur les quais de la ville historique et la ville du quotidien
  • assumer la ville nue et la place du végétal

Equipe de maîtrise d’oeuvre :
ATELIERS 2/3/4/ architecture, urbanisme et paysage (mandataire)
ARTEVIA scénographie des espaces publics
IRIS CONSEIL vrd et déplacements

F192_PhotoAero