Réaménagement d’un jardin d’immeuble de bureaux à Massy (91)

MAÎTRISE D'OUVRAGE :
ORFEO développement
Preneur : Crédit Agricole

MAITRISE D'OEUVRE :
Architectes : Ateliers 2/3/4/
Agate Mordka, directrice du pole paysage
Equipe : Christelle Monnier, Isabelle Giraud

BET :
ATYS / Pragexial / AE75

SURFACE 
2 800 m²

CALENDRIER 
livraison 2017

PROGRAMME
Aménagement de patio / jardin sur dalle
Surface : 3 777 m²

MISSION
MOE complète

COÛT DES TRAVAUX
159/m²

photos : ©Clément Guillaume

F191_PlanMasseF191_BoxF191_Box2

Illusion d’optique pour micro paysage
Bâti sur trois faces, le jardin central s’ouvre sur le ciel et bénéficie d’une excellente orientation sud/ sud-ouest. Cette échappée sur le ciel en fait un théâtre de verdure qui permet la mise en place d’un tableau paysager habité et mis à disposition pour les utilisateurs.
Les grandes dimensions du jardin de 73 m sur 43 m et une géométrie régulière permettent la mise en place d’une perspective depuis la grande terrasse sud jusqu’au fond du jardin où se situent les dalles structurelles les plus hautes. Ainsi c’est un micro paysage en contrejour qui joue sur la profondeur, la lumière et l’accélération de la perspective qui se pose au cœur du bâti.
Le travail sur la profondeur est transcrit par des variations sur des « suites » et d’accélérations de leurs cadences. La trame est lâche près de la terrasse et s’accélère au fond du jardin afin de créer une illusion d’optique qui aide à agrandir la perspective.
C’est sur ces successions de buttes plantées et de surfaces planes de pelouses, d’écrans végétaux rectilignes et parallèles et des épaisseurs de palettes florales aux couleurs marquées (bleu, rouge, blanc, orange) que viennent s’installer des arbres en tiges et en cépée plantés en bosquets ou en sujet isolé. Les émergences, conservées, sont gommées et totalement phagocytée par le paysage.
Le tableau met également à disposition des usagers une grande terrasse au sud, de nombreuses possibilités de cheminements, des bancs, gradins, pelouses accessibles, et des pièces extérieures de travail.
Les palettes végétales correspondent aux préconisations BREEAM et sont constituées de 70 % d’espèces endémiques et 30% d’essences horticoles. En pied des plantations un paillage et un arrosage automatique sont mis en place. Plusieurs accessoires nécessaires à l’implantation d’une faune locale sont prévus comme des nichoirs, des tas de bois et des points d’eau temporaire.
Suite à la naissance du jardin le bâtiment est aujourd’hui occupé par Crédit Agricole Consumer Finance. CACF a participé à la conception du jardin et porté l’idée d’un possible travail en extérieur avec l’implantation de ces pièces.