Faisabilités sur le fort de l’est à Saint-Denis (93)

MAITRISE D'OUVRAGE :
Batiplaine

MAITRISE D'OEUVRE :
Ateliers 2/3/4/ architecte - urbaniste

Le projet de développement d’une nouvelle ligne de transports liée au réseau du Grand Paris, prévoit la création d’une nouvelle gare au lieu dit des 6 routes, qui, associée au tramway T1 constituera un pôle de transports important. Ainsi, le contexte actuel laisse penser que le secteur pourrait connaître une nouvelle phase de mutation significative dans les prochaines années. Dans ce contexte, l’Etat souhaite céder ou valoriser le foncier du Fort de l’Est. Situé à l’articulation des deux projets de rénovation urbaine, le fort de l’Est comporte d’anciens bâtiments de logements des gendarmes qui sont inoccupés depuis de nombreuses années. De par sa position, son devenir doit être envisagé avec beaucoup d’attention quant à son affectation, et son articulation urbaine avec son environnement méticuleusement travaillée.  L’ensemble du site a été repéré comme faisant du patrimoine historique, et son organisation, de même que certains bâtiments méritent un examen attentif.

Le projet immobilier envisagé consisterait à affecter deux des trois zones du terrain à une résidence étudiante de 300 à 400 places. La partie Est du terrain (10 000 m2 environ, 8 bâtiments), encore récemment utilisée, nécessite des travaux modestes évalués à 6 mois pour l’affectation prévue. La partie Ouest (20 000 m2, 10 bâtiments) nécessite une réhabilitation plus lourde estimée à 18 mois. La gendarmerie conserverait la propriété et l’usage de la partie centrale (30 000 m2, dizaine de bâtiments).

154_Existant

154_PlanSituation

154_SchémaEnjeux

154_PlanMasse

154_VueAerienne