La Ville de Toulouse est divisée en 6 secteurs de « démocratie locale ». Si ces secteurs possèdent un ancrage géographique affirmé, ils n’ont pas pour autant une identité reconnue. Ils sont bien souvent la somme de quartiers offrant une histoire urbaine, des vocations et des évolutions sensiblement différentes. Déclinée sur 5 de ces secteurs, la présente étude a pour objectif de donner à chacun de ces territoires une ambition urbaine dans les grands objectifs de développement de la Ville de Toulouse et de la Métropole, pour les années à venir en :

– Analysant en détail la mutabilité des tissus urbains, le patrimoine urbain à conforter, l’offre de services, les déplacements et la cohérence entre le développement urbain et l’offre de mobilité tous modes.

– Proposant une traduction opérationnelle sous la forme d’OAP dans les sous-secteurs définis comme stratégiques et devant être traduits dans le PLUiH.

Découpage à l’origine politique, le secteur 4 possède son identité, ses particularités, que l’étude devra mettre en exergue et insérer dans le développement de la ville et de son agglomération. Son tissu urbain, constitué d’une trame de faubourg plus ou moins compacte, est traversé par des voies structurantes de l’agglomération qui relient tant les communes périphériques que les différents quartiers du secteur .
F197_PhotoAeroPerimetre