Quai 8.2 Lot BC
Zac St Jean de Belcier
Bordeaux

Sustainable developpment
HQE ® NIVEAU EXCELLENT, Millesime 2011
BREAM International 2013, VERY GOOD

location: Bordeaux (33) - ZAC St Jean Belcier- OIN Bordeaux Euratlantique

CLIENT
ICADE / Vinci Immobilier
Investors : ICADE / Foncière des régions

DESIGN TEAM
Architect : Ateliers 2/3/4/ (François Roux, Jean Mas)
ESQ- Chantier : Hélène Arligui, project manager
Studies : H. Arligui, Laureline Capone, Anne Lise Verlick, Marion Thibault, Samuel Rubin
Landscape design : Ateliers 2/3/4/
Agate Mordka, project director

Engineering
Oteis BEFS
MOex VIVALTO
AMO HQE Alto Ingénierie
Acoustic Gamba Acoustique

Architecte coordinateur de l’ilot 8.2 et de la ZAC, en phase d’étude : Reichen et Robert Associés
Bureau de contôle : BTP Consultant

Contractor : GTM Aquitaine

PROJECT BRIEF
Offices and retails

AREA
20 200 sqm

SCHEDULE
Completion 2018

Contract Sum:
28 M€

Du monolithe à la conque/ Perméabilité de l’ilot
L’ilot BC trouve sa genèse volumétrique par la création d’une « conque » ouverte sur la ville, côté Armagnac, et coté Gare pour alimenter une fonctionnalité urbaine d’un quartier en pleine mutation. Ces failles, reliant également l’Est et l’Ouest permettent de relier l’intérieur de l’ilot à la ville.

Un cœur planté ouvert sur la ville
Donner à voir la profondeur des ilots ou leur perméabilité, permet de faire naître des usages urbains au sein de l’espace privé.
Les entrées du projet sont s’enroulent autour du cœur vert pour aller chercher dans la profondeur de l’ilot, les verticalités du bâtiment. Des entrées Est et ouest sont également possibles grâce à la création d’un passage Est-Ouest. Toutes les 4 entrées du bâtiment sont visibles depuis l’espace public.

Faire évoluer l’échelle de la ville
La stratification que l’on retrouve sur tout l’ilot : Socle/ Podium évoque l’échelle de la ville historique alors que la dernière strate, l’Emergence, évoque la ville d’aujourd’hui, avec des hauteurs importantes et des prospects serrés issus du règlement de la ZAC.

Mettre en mouvement la ville
Le mouvement des volumes ainsi que le travail fait sur les baies de façades renforcent la stratification et l’effet cinétique. Le glissement de chaque strate l’une sur l’autre permet de créer des événements urbains comme la séquence d’entrée principale qui est marquée par un fort porte-à faux sur la rue d’Armagnac.

Démarche environnementale
• Minimiser l’impact en énergie grise
Dès la programmation, le projet s’inscrit dans une démarche environnementale en favorisant :
– La mixité fonctionnelle(bureaux, commerces, hôtels, résidence étudiante, parking)
– La mutualisation des usages ( jardin BC, parking auto et vélos mutualisé et réduits pour les voitures)
En phase de conception le projet s’est attelé à :
– L’optimisation des surfaces et des volumes par rapport aux usages et à la qualité des espaces
– La mutabilité des bâtiments dans le temps (Code du travail/ multi preneur/ preneur unique/ ERP) permettant une adaptation optimale selon les évolutions des besoins de la ville
– L’utilisation de matériaux durables et réutilisables (utilisation du métal)
• Gestion de l’eau raisonnée
La conception volumétrique favorise la trame verte et bleu appelée également corridor de la biodiversité, entre Armagnac et le Vip par la mise en place d’un ilot de pleine terre, planté et pouvant stocker un excédent d’eau lors de fortes pluies, par la composition imperméable du terrain. Les eaux pluviales pourront être utilisées pour le rafraîchissement du patio et son arrosage. L’utilisation du patio permet également de limiter les effets venturi générés par les importants volumes bâtis.