Immeuble de bureaux, Tempo, rue Gaston Tessier Paris XIXème

Bream 2013 niveau Excellent / NF Bâtiment tertiaires Démarches HQE 2011
BIM 2 : Projet développé en processus collaboratif BIM

MAÎTRISE D'OUVRAGE
Linkcity

MAÎTRISE D'OEUVRE
Architecte : Ateliers 2/3/4/
Olivier ARENE, architecte, associé
Jean-Baptiste FAUVEL, chargé de projet
Marion Clerc, Rémi Fourdain, Pauline Lebrun, assistants projets

BET Fluides : IGREC Ingénierie
Économiste : IGREC Ingénierie
Acousticien : AVLS
Paysagiste : Atelier Tournesol
HQE : S’pace environnement

PROGRAMME
Bureaux, RIE, cafétéria et parking sur 2 niveaux.

SURFACES
17 000 m² SHON
CALENDRIER
PC 05/2012
Travaux : 07/2015
Livraison 05/2017

COÛT DES TRAVAUX
39 M€HT

Photos : ©Clément Guillaume, septembre 2017

218_120509_coupe-aa

218_120509_rdc

218_120509_r-6

218_120509_r-7

218_120509_courant-impair

218_120509_courant-pair

Navire de 120m, ancré le long du fleuve ferroviaire de la Gare de l’Est, l’immeuble TEMPO vient qualifier le parvis de la nouvelle Gare Rosa Parks.
Orienté Nord-Sud, ses deux façades principales offrent une même décomposition graphique mais des épaisseurs très différentes, justifiées par des valeurs d’usage et de rapport à l’environnement.
Au Sud, côté rue et face aux imposantes tours de logements de la Cité Michelet, la façade est travaillée en profondeur pour offrir des protections solaires naturelles tout autant que des réflexions améliorant la qualité de la lumière ainsi « diffractée » dans les bureaux. Des fenêtres verticales alternent avec de vastes loges placées en quinconce sur la façade. Ce dispositif offre tout à la fois intimité aux bureaux dans leur vis-à-vis avec les logements, des balcons à l’air libre, et de belles ouvertures sur la ville.
Au nord, côté voies ferrées, toutes les fenêtres sont placées au nu extérieur : les verticales maintiennent une certaine intimité des bureaux tandis que les loges deviennent de grands écrans ouverts sur le spectacle des trains devenus silencieux…
A la verticale du trottoir, des retraits sont effectués dès le 5ème étage grâce à l’alternance des loges qui deviennent ici autant de terrasses ; l’échelle de ce grand immeuble s’en trouve ainsi ramenée à une échelle très agréable pour le piéton.
Un vaste hall s’étire le long de la rue et offre une belle double hauteur générant un grand portique signalant au loin l’entrée de l’immeuble. Directement connecté à rez-de-chaussée, un RIE pouvant accueillir XXX personnes est ouvert sur toute au nord et sur un jardin « à la japonaise » où un grand rideau de bambous de 8m de hauteur ondule et habille le mur de soutènement de la gare.
Les plateaux de bureaux permettent tout type d’aménagement, du bureau isolé aux espaces ouverts. Les loges, outre la qualité d’usage qu’elles offrent, constituent l’identité et la personnalité de TEMPO.
La vêture de l’immeuble, un aluminium anodisé et brossé de couleur sable, fera vibrer les façades au gré des variations du ciel parisien.