Collège et centre sportif
ZAC Clichy-Batignolles, Paris XVIIème

DEMARCHE HQE / PLAN CLIMAT VILLE DE PARIS

MAÎTRISE D'OUVRAGE
Département de Paris

MAÎTRISE D'OEUVRE
Architecte : Ateliers 2/3/4/
Eric PUZENAT, Olivier ARENE, architectes, associés
Chargée de projet : Marie BOUTET
Equipes projet et réalisation : Ana-Monica STOINEA, Sungrok KWON
Paysagiste : Ateliers 2/3/4/
Equipes projet et réalisation : Agate MORDKA, directrice pôle paysage
BET TCE et Economie : SAS MIZRAHI
OPC : CICAD Consulant
BET HQE : RFR Eléments
BET ACOUSTICIEN : ABC DECIBEL

PROGRAMME
Construction d’un collège, d’un centre sportif et de logements de fonction dans le
lotissement Saussure (Paris 17 ème)

SURFACES
Terrain : 3481 m²
Construite : 7203 m² SDP

Coût des travaux :
17,98 M€ HT

CALENDRIER
Concours : 2011
Etudes : 2012
Chantier : 2013-2015
Livraison : Avril 2015

photos : ©Jean-Pierre PORCHER

plan-de-situation

185_plan-00h
plan du RDC

185_plan-00b
plans du sous-sol

234 Architectes, Saussure, Paris XVII, Collège, 2015

015-04282

185_phr_dec2015_jp-porcher-28-custom

234 Architectes, Saussure, Paris XVII, Collège, 2015


chantier

185_phr_dec2015_jp-porcher-87-custom


chantier

234 Architectes, Saussure, Paris XVII, Collège, 2015

185_phr_dec2015_jp-porcher-72-custom

photo37

234 Architectes, Saussure, Paris XVII, Collège, 2015

Le projet concerne la construction d’un collège départemental et d’un centre sportif municipal. Il se situe sur un terrain nu de 3481 m², le long du faisceau ferroviaire de la gare Saint-Lazare, dans le secteur Saussure du vaste projet de réaménagement de la ZAC Clichy-Batignolles.
Le collège et le gymnase constituent un même ensemble immobilier mais sont indépendants au regard du fonctionnement et de la sécurité incendie. Leurs entrées sont clairement identifiées, chacune sur une façade différente.
Les données du terrain, dénivelé et surface contrainte, ont abouti à un projet aux volumes imbriqués.

La parcelle dévolue au projet, présentait au départ certains atouts et contraintes : une orientation Nord-Sud dans la diagonale du terrain, des voies ferrées côté Nord-est, un immeuble de bureau massif côté Nord-Ouest et une résidence de logements à la morphologie très découpée côté Sud-Ouest.

Orientation au Sud et implantation urbaine
Le projet s’est orienté tout naturellement vers le Sud pour bénéficier du soleil, de sa lumière et de ses apports solaires tout en faisant front aux voies ferrées vers le Nord pour se protéger des nuisances sonores.

Ouverture sur la ville
Il s’est ouvert sur la voie nouvelle et donc à la ville, en l’occurrence le futur quartier Saussure, ceci pour mieux affirmer sa dimension publique et symboliser une relation de proximité et d’échange entre l’institution, les usagers et les citoyens.

Figure à deux têtes
Depuis la voie nouvelle reliant la rue de Saussure à la future passerelle, le collège présente une figure à deux têtes avec en son centre l’expression du vide créé par la cour en réponse au futur front bâti.
Chaque tête marque les entrées, la première qui dessert le collège depuis une placette et la seconde qui mène au gymnase depuis un parvis planté et incliné.

Perméabilités paysagères
A travers notre terrain sont ménagées des perméabilités qui mettent en relation le projet et son environnement : une première qui s’accroche à l’armature paysagère du futur îlot Saussure qui trouve son prolongement par le parvis planté et le hall transparent du gymnase ; une seconde qui met en relation la cour et le paysage ferroviaire par une large fenêtre donnant sur les voies.

Un projet « modérateur » des échelles alentour
Les bâtiments créent une articulation et un lien entre les différentes échelles de constructions, existantes et futures, qui entourent le projet comme les immeubles de logements mitoyens et bureaux avoisinants.

Façades et matérialité
Le traitement des façades joue de contraste et de dialogue entre le gymnase en béton brut et le collège paré d’aluminium anodisé ou thermo-laqué et de verre.
Le béton exprime ici le nouveau sol sur lequel le projet s’ancre et est percé de grandes fenêtres qui donnent à voir le volume intérieur des aires sportives. Son aspect rugueux et minéral contraste avec la façade lisse du collège sur les voies ferrées dont les multiples reflets jouent avec la lumière ambiante et le paysage ferroviaire.

Ambiances intérieures
En contraste avec les façades, l’intérieur des locaux est traité dans des valeurs chaudes et douces avec un matériau naturel, le bois. La structure mixte bois/béton laisse apparaître en plafond le plancher en poutres bois lamellé collé auquel s’ajoutent les poteaux bois et les menuiseries mixtes aluminium/bois. De cet ensemble naît une coque en bois intérieure paisible et sereine propice à la concentration et l’apprentissage pour les élèves.

Le collège se développe en forme de L, ouvert sur le Sud et se protégeant au Nord des voies ferrées par une circulation tampon.
Les différents lieux de vie des collégiens (au-delà des salles de cours) ont été disposés en U et s’articulent de manière dynamique, autour de la cour et du préau sur lesquels ils s’ouvrent.
Le hall et sa galerie, l’espace détente, l’atelier club, le foyer et le réfectoire sont autant événements qui Viennent ponctuer les cheminements des élèves.
Les activités d’enseignement se développent dans le L sur deux étages.
La tête du collège se détache quant à elle du volume de l’ensemble et symbolise l’institution dans les perspectives des voies nouvelles. Les éléments de programmes spécifiques trouvent naturellement leur place dans cette tête :
• au premier étage est implanté le CDI, lieu représentatif du savoir ;
• au second et au troisième est situé l’administration ;

Le réfectoire, élément distinct du programme, trouve sa place dans un bâtiment indépendant ouvert sur la cour, se glissant partiellement sous le collège et les logements.

Dans le prolongement des immeubles voisins d’habitation, les logements de fonction forment un petit immeuble résidentiel de cinq étages indépendant. Ils viennent fermer la parenthèse de l’équipement public et créent le deuxième pan du cadre autour de la cour.

Le centre sportif fabrique le socle sur lequel reposent le collège et sa cour. La salle de sport prend place dans la partie Nord-Ouest du terrain, où les dimensions sont particulièrement adaptées à son programme et où il peut prendre le maximum de lumière naturelle le long d’un espace planté offrant un paysage à l’équipement.
La salle sportive se niche dans l’angle Sud du socle où elle bénéficie de lumière naturelle.

Développement durable
Le projet s’inscrit dans le « Plan Climat » de la Ville de Paris. Pour y arriver ont été mis en place :
Raccordement au chauffage urbain (CPCU) sur toute la ZAC. Chauffage produit par des pompes à chaleur
Mise en place de panneaux photovoltaïques permettant la production d’énergies renouvelables
Production d’eau chaude des sanitaires par le solaire thermique
La toiture du bâtiment est végétalisée permettant ainsi de gérer les eaux pluviales (rétention)
La structure du bâtiment est mixte : bois/béton