322 housing units and retail
Asnières-sur-Seine (92)

Asnières-sur-Seine (92), ZAC Parc d’Affaires, Ilots A3/A4

CLIENT
SCCV ASNIERES A3/A4 représenté par EMERIGE et EIFFAGE IMMOBILIER

DESIGN TEAM
Architect : Ateliers 2/3/4/ (Jean MAS / Laure MÉRIAUD)

APS/APD : Gabrielle MAJESTE project director, Derk SICHTERMANN
Daphné KEREBEL, Sabrina CARLEVARIS
PRO/DCE/ACT : Gabrielle MAJESTE, Edouard MARPILLAT
Simon PLOYART, Sabrina CARLEVARIS, Anna STEIN, Florent VIARDOT, Gianpaolo SANNA, Shun-Yat COURTEAUX

Landscape designer : TER
Engineering : CET INGENIERIE
Sustainable development : ALTO Ingénierie, Benefficience- Groupe Elithis
Bureau de contrôle : BTP Consultant
Coordonnateur SPS : OTCC

PROJECT BRIEF
322 housing units and retail

Floor Area
Area of the plots A3/A4 : 6702 m²
project area : 24 256 m²

SCHEDULE
in progress

Contract Sum : 41M€

images ©Ateliers234 / ©Scriptogram




Le projet de l’îlot A3/A4 comporte des bâtiments posés sur un socle dont la dalle haute est un jardin partagé par les habitants de l’îlot.
Afin de préserver des failles et des vues en profondeur sur le jardin, le bâti au-dessus est discontinu. L’intérieur de l’îlot peut donc se lire depuis la rue ou depuis le parc. A l’inverse, les logements de l’intérieur de l’îlot peuvent aussi bien avoir des vues sur le parc que sur le reste de la ville. Ces percées visuelles, issues d’une fragmentation volumétrique, permettent à chacun, quelle que soit la situation dans l’îlot d’avoir plusieurs échappées sur l’extérieur.
Le parti pris d’implantation sur la parcelle conduit à la mise en place de deux polarités, deux émergences, chacune adressée à un espace public vaste (le jardin et la place urbaine) et chacune perçue comme un signal avec un usage bien spécifique.

Deux mouvements s’opèrent :
• Laisser libre la zone ouest afin d’assurer une continuité visuelle entre la Seine et l’Avenue des Grésillons. Pour accentuer le cheminement du futur parc de la ZAC et l’amener au coeur de la ville, l’émergence D ainsi que le socle sont implantés en retrait de la limite de parcelle. Des éléments de pleine terre ainsi que des noues, longent la limite ouest du terrain dégageant ainsi l’axe principal du parc de la Zac d’Affaires.

• Par ailleurs, coté est, c’est l’entrée de ville et du futur quartier qui est mis en avant. Le bâtiment A marque fortement l’angle urbain : en effet, il est directement aligné sur la limite parcellaire du rez-de-chaussée au R+2 inclus mais surplombe l’espace public à partir du R+3. Ce porte à faux accentue d’autant l’effet de signal que représente l’émergence A.

L’ensemble immobilier est constitué
• En superstructure, d’un socle commun à usage de commerces (4 commerces de taille inférieure à 300m² et 1 grand commerce dont la surface de vente est de 2001m² SU), d’accès aux halls d’habitation et de locaux techniques sur lequel sont posés les 6 bâtiments (A, B, C, D, E et F). La dalle haute de ce socle est un jardin destiné à l’ensemble des résidents et permet d’accéder aux noyaux des différentes cages d’escalier.
• En infrastructure, de 2 niveaux de parking
• D’un local partagé (au niveau du bâtiment E)

Le projet totalise une surface de 24 256 m² de surface de plancher.